Accueil

L’Université, nous dit-on, serait en crise : pas assez performante (taux d’échec), pas assez professionnalisante… Surtout, elle coûterait trop cher : pour preuve, de nombreux établissements projettent de réduire le nombre d’heures d’enseignement malgré des effectifs étudiants en constante augmentation. C’est le cas à l’université de Bourgogne (UB), où le président nous explique qu’il n’y a pas d’alternative : il en irait de la « soutenabilité financière » de notre offre de formation.

Pas d’alternative, vraiment ?

N’y aurait-il pas des marges de manœuvre, que ce soit au niveau local ou à l’échelle du pays ? Quid des milliards dépensés sans contrepartie en Crédit d’Impôt Recherche (CIR) ? Ou des frais de réception et de communication à l’UB (~1.5 million d’euros en 2015) ? Ces exemples montrent bien que d’autres choix sont possibles, mais ils ne sont jamais discutés ni assumés collectivement.

Quelles missions ?

facdonalds400x400-7cc88Au fond, à quoi sert l’Université ? À faire progresser les connaissances dans différents domaines, ou à « exister sur le marché mondial du savoir » ? À permettre aux étudiants de mieux comprendre le monde et à exercer leur esprit critique, ou à vendre des formations rentables ? Il existe plusieurs visions de ce que peut être l’Université ; le problème est qu’à l’heure actuelle, seule une minorité prend les décisions. Les étudiants et les personnels (enseignants-chercheurs et BIATSS) n’ont d’autre choix que de les subir, il n’y a pas de débat possible. A chaque rentrée, les formations sont amputées, des personnels en CDD sont renvoyés, et le sentiment d’impuissance grandit en chacun(e) d’entre nous.

Redresser la tête

Cette situation n’est pas une fatalité : l’Université et ses savoirs constituent un bien commun, nous pouvons nous les réapproprier. Mais comment faire avec le manque de temps, la peur de s’exprimer, le cloisonnement entre les différents métiers (ou entre les personnels et les étudiants), l’absence de lieu et de moment pour se rencontrer ?

Un espace de parole à l’université

« Quelle université voulons nous ? », c’est un espace de rencontres convivial et itinérant pour :

* S’exprimer librement sur nos métiers, nos expériences en tant qu’étudiants et personnels

* S’informer à travers des mini-conférences sur des thèmes variés

* Débattre des alternatives possibles aux choix locaux et nationaux sur l’avenir de l’Université

* Manger un morceau ensemble : apportez votre casse-croûte !

Publicités